La forêt sacrée et la teinture

17

Le tissu Forêt Sacrée est une technique de teinture à base de décoctions d’écorces et de noix de kola. Elle se pratique beaucoup en Guinée Forestière et en 2 temps, d’abord la teinture de fond de l’étoffe ensuite sa décoration avec des impressions toujours noires faites au moyen de tampon.

C’est une teinture ancienne liée aux rites initiatiques anciennement pratiqués dans la Forêt Sacrée par les Kpellé, les Kono et les Manon.

Aujourd’hui, le métier de teinturier « Forêt Sacrée » est l’un des métiers typiques de cette région, à la portée de tous, sans distinction ethnique, sociale ou de genre. Le devant de la scène tinctoriale est occupé surtout par les femmes. Seules ou aidées d’apprentis, les teinturières exercent leur art à domicile et combinent ainsi tâches ménagères et activités lucratives.

A l’occasion, elles s’appuient sur des tâcherons pour leur approvisionnement en écorces et en boue tinctoriale.

De nos jours, la tradition veut que l’on honore les dignitaires et personnalités de passage en Guinée Forestière d’un boubou ou d’un pagne « Forêt Sacrée ». Ces tissus aussi sont porter lors des cérémonies religieuses ou de grands évènements